3 Hacks pour booster votre WordPress
Voter pour ce post

Depuis 2003 et son lancement WordPress, ne cesse de prendre de l’ampleur et de séduire de plus en plus de monde ! Le problème étant qu’un WordPress mal réglé, c’est une usine à gaz prête à péter !

Pour ma part ça va faire un peu plus de 6 ans que je vogue avec WordPress comme bon et fière galion pour supporter mes équipages et projet internet. J’ai fais ce choix pour deux raisons ! La première c’est sa simplicité d’utilisation et d’installation, la deuxième raison est surtout le fait que WordPress est un sublime gestionnaire de contenu ! Finis les longues heures de codages pour écrire un simple article.

Le galion WordPress en quelques chiffres

Ce bon vieux rafiot continue de flotter et de surpasser tous ses concurrents puis c’est surtout un rafiot avec d’innombrables chiffres énorme tel le trésor de Edward Teach !

C’est 17 millions de site qui tourne sous ce CMS (Content Management System, soit en bon pirate français que nous sommes Système de Gestion de Contenu). C’est également 70 millions d’articles publiés chaque mois. C’est également environ 500 matelos qui tiennent le bateau à flot. Mais c’est aussi un peu plus de 46 milles plugins et 4100 thèmes gratuits qui vous permettront de personnaliser WordPress pour le rendre unique.

Quand on sait également que la plateforme est installée sur les sites de stars comme Kobe Bryant, Sylvester Stallone ou encore Jay Z. De média comme The New York Times, Forbes, Digg, Mashable ou de marques comme Samsung, Coca-Cola, Star Wars, Playstation ou encore Mercedes-Benz. Je pense que nous pouvons être sure et certain que le CMS est stable et solide pour monter vos projets !

Allez flibustier, il est temps pour toi que je te dévoile quelqu’un de mes secrets de navigation.

Hack #1 – Certificat SSL et HTTPS pour WordPress

Bon pour commencer faisait un petit point sur ce qu’est le HTTPS (terme barbare apparu ces derniers jours dans la bouche de toutes personnes qui s’intéresse de prés ou de loin au web).

Donc pour comprendre le HTTPS, il faut d’abord savoir ce que l’on reproche à son grand frère le HTTP. Bon pour faire simple le HTTP est un protocole de transport de données qui n’ayant pas de parties cryptées, tous les échanges peuvent être captés par un méchant pirate (pas les mêmes que nous) donc on peut dire que c’est n’ai pas sécurisé du tout comme échange !

Le HTTPS est bien meilleur navigateur

Donc ce méchant mot que l’on entend partout depuis quelques jours, semaines… C’est tout simplement un protocole HTTP amélioré ! Un bateau pirate auquel on a rajouté trois nouveaux marins le gang du SSL soit Secure Sockets Layer. Donc vous avez surement compris que le S de HTTPS vient et veut dire Secure. Enfaite le certificat SSL rajoute juste une couche de cryptage si vous voulez.

C’est bien tu nous a embarqué dans de longue explication mais pour avoir le HTTPS sur WordPress, on fait quoi?

Alors déjà dans un premier temps faite une demande de certificat SSL/TLS à votre hébergeur web. Moi je navigue en compagnie des bateaux de OVH, ce qui fut extrêmement facile pour moi quand j’ai du demandé mon certificat:

Ensuite j’ai téléchargé un petit plugin juste extraordinaire présent sur le Store de WordPress ! Celui-ci se nomme Really Simple SSL, un foi ce plugin en version free installer rien de bien compliqué à activer ! Et oui comme toujours le Captain Monkey-SEO vous donne des choses simple à faire sans avoir besoin d’avoir un doctorat en informatique.

Donc pour faire fonctionner la bête, rien de bien compliqué ! une foi celle-ci installer, il ne vous reste plus qu’a l’Activer et le laissé faire. Le plus de ce plugin est qu’il fait tout, tout seul, pas besoin d’aller faire les redirections à la main ou quoi que ce soit il fait tout de A à Z !

Hack #2 – Supprimer et limiter le nombre de révision d’un article WordPress

Pourquoi supprimer ou limiter cette outil extrêmement pratique? Et bien tous simplement moussaillon pour le fait que trop chargé votre navire n’avance plus, et bien un serveur c’est pareil ! Imaginer si vous aviez 200 articles sur votre WordPress et que pour chaque articles vous avez 10 révisions, et bien on arrive à approximativement 2000 articles qui encombre votre base de donnée.

Alors c’est certes exagérer et vulgarisé à un stade assez exceptionnel mais c’est juste pour donner une idée 😃

Bon donc voyons d’abord la manière radical de procéder et de supprimer toutes les révisions présentes sur votre base de donnée et de faire en sorte qu’il ‘n’y en est plus jamais sur votre WordPress !

Supprimer et vider les révisions WordPress définitivement

Donc pour débuter je vous conseille de supprimer les révisions des articles déjà présent sur votre base de donnée. Pour ce faire dans un premier temps vous allez aller dans le PhpMyAdmin de votre hébergeur pour sauvegarder votre BDD.

#1 – Supprimer les révisions de la BDD

Une foi dans votre PhpMyAdmin, cliquez sur “script SQL” ou “SQL” ça dépend de votre version du Php MyAdmin, et copier coller ceci dans la fenêtre qui apparait puis cliquer sur exécuter 😃

DELETE a,b,c
FROM wp_posts a
LEFT JOIN wp_term_relationships b ON (a.ID = b.object_id)
LEFT JOIN wp_postmeta c ON (a.ID = c.post_id)
WHERE a.post_type = 'revision';

Une foi ceci fait déconnecté vous et fermer votre navigateur en vidant le cache et tout l’historique. Puis ré-ouvrer votre navigateur et rendez-vous dans WordPress.

#2 – Ne plus sauvegarder de révision

Cette foi ci pas besoin d’aller dans des endroits obscure de votre hébergement seulement sur votre bon vieille ami le FTP.

Une foi sur le FTP récupérer votre fichier: Wp-config.php et ouvrez le avec un éditeur de texte lambda ou bien des tools un peu plus développer comme Notepad ++ ou Dreamweaver par exemple qui sont pour moi les deux seuls que j’utilise.

Et rajouter la ligne de code qui suis dans la partie: “$table_prefix  = ‘wp_’;

define('WP_POST_REVISIONS', false);

Mais attention les amis si vous décidez de faire ceci vous ne pourrez plus revenir en arrière en cas d’erreur dans la publication d’un article.

Garder qu’un certains nombres de révisions WordPress définitivement

Donc pour ce faire toujours la même chose, ça ce passe dans le Wp-config.php que vous pouvez récupérer en utilisant un jolie explorer FTP pour récupérer.

Et rajouter la ligne de code qui suis dans la partie: “$table_prefix  = ‘wp_’;

define('WP_POST_REVISIONS', X);

En indiquant un chiffre à la place du X, vous ne gardera que le nombre de révision que vous avez indiqué – Par exemple 2 comme dans l’exemple au-dessus.

Pourquoi choisir cette option là? Et bien tout simplement car vous n’êtes pas à l’abri de faire une petite erreur lorsque vous modifierez un article et que vous le publierez sans le vouloir, c’est donc super pratique de garder au moins une ou deux révisions ! Pas plus au-delà de 2 je trouve ça complètement inutile pour ma part !

Hack #3 – Le cache flibustier, le cache !

Pour faire très simple car sur le sujet on pourrait rentrer dans des explications techniques relativement longue et fastidieuse, le cache est un éléments physique ou software qui permet de garder en mémoire en l’occurrence un site pour que le visiteur qui la déjà visiter ne repasse plus par le chemin long du téléchargement de la page mais la par un affichage quasi instantanée !

Croyez moi avoir un cache sur un site ça peu vous faire gagner de précieuse seconde de chargement et donc ne pas rebuter votre visiteur parce que votre chargement de page est terriblement long !

Donc de ce fait je vais vous proposer un autre plugin ou peu-être même deux plugins qui sait 😉

Le premier qui fait l’affaire dans 90% des cas est WP Super Cache

Ce petit plugin pas bien lourd es développer par la firme mère de WordPress donc autant vous dire que niveau compatibilité vous ne trouverez surement pas mieux, d’un réglage extraordinairement simple et surtout traduit en français !

Vous le retrouverez WP Super Cache en suivant le lien

Le petit bonus de la rédac: Wp Rocket , plugin payant mais qui est vraiment du tonnerre de dieux !

Bon flibustiers, je vous laisses admirer ces premiers petits compléments de forme pour vos WordPress, d’autres arriveront bientôt mais patience. Laissez moi rentrer à ma New Providence que je me refasse une santé et un bon rhum à la taverne.